Animation scientifique

TECHTERA oriente ses activités d’animation scientifique (missions, veille, conférences, groupes de travail) en fonction des technologies clés identifiées qui apportent de la valeur ajoutée aux textiles et matériaux souples.

Deux technologies clés ont été identifiées, permettant de répondre à l’ensemble des enjeux du marché :

TECHNIQUES D’ASSEMBLAGE

Des matériaux complexes développés permettent de répondre aux exigences des marchés par l’allègement, l’esthétique et de nouvelles fonctionnalités.

La synergie des propriétés des différents matériaux passe par la précision de l’interfaçage.

SMART TEXTILES

Smart textile = textile réagissant à un stimulus extérieur

Les « smart textiles » constituent une part en progression de la plupart des marchés du textile, en associant le domaine textile à de nombreuses autres technologies qui apportent de « l’intelligence » : capteurs (ex : RFID), accumulation d’énergie, NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)…

Ces matières textiles fonctionnelles peuvent être des composants des systèmes textiles intelligents en particulier lorsque les textiles sont connectés à une source d’énergie.

Ces nouveaux systèmes sont au croisement de nouveaux matériaux et de nanotechnologies développées ou en cours de développement.

THINK TANK FIBERTRONICS

FIBERTRONICS est le groupe scientifique franco-japonais d’étude sur les fibres et textiles du futur.

Dans le cadre de ce groupe, des ateliers de travail, conférences scientifiques et missions exploratoires sont régulièrement organisés pour favoriser les partenariats entre chercheurs des deux pays.

Ainsi le groupe scientifique s’est rassemblé en décembre 2015 à Lyon au cours d’une conférence scientifique organisée par TECHTERA : 56 chercheurs académiques et industriels ont été rassemblés pour une vingtaine de présentations sur des thèmes aux enjeux importants : matériaux intelligents, nanotechnologies, biologie & textile…

En janvier 2016, c’est une délégation de chercheurs français qui a participé à une mission scientifique au Japon. Ils ont ainsi pu rencontrer des homologues d’universités et d’instituts de recherche japonais afin de nouer des contacts, évaluer des opportunités de collaboration, découvrir les acteurs de l’innovation textile au Japon et entamer des collaborations sur les fibres et textiles du futur.