Retour aux Actualités

La filière Mode et luxe sollicitée par l’état pour fournir des masques de protection

Comité Stratégique de Filière – Mode et Luxe

La filière Mode et luxe est sollicitée dans son ensemble par l’Etat pour fournir des masques de protection.

Aujourd’hui, toutes les ressources en termes de fabrication et d’approvisionnement de masques sont mobilisées pour répondre aux besoins des services sanitaires (hôpitaux, cliniques, médecins, infirmiers(ères), transport de malades, EHPAD…). D’autres secteurs sont identifiés comme ayant néanmoins besoins de masques et de protection répondant aux mêmes obligations ou présentant des niveaux de protection différents (industrie agro-alimentaire, énergie, transport de marchandises, traitement des déchets, transport et approvisionnement d’eau…).

Les Pôles de Compétitivité TECHTERA , EuraMaterials et l’IFTH ont été sollicités  pour apprécier les solutions existantes et/ou innovantes susceptibles d’être mobilisées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 en complément des masques « traditionnels » (Chirurgicaux, FFP2, FFP3).

Plusieurs pistes sont travaillées :

1/ Des produits/masques dits « traditionnels » : chirurgicaux répondant à la norme EN 14683 – protégeant de la transmission de gouttelettes et normés/certifiés DMFFP répondant à la norme EN 149 – anti aérosols – eux aussi normés/certifiés en EPI dans  des conditions strictes de de respects de niveaux de spécifications et normes autant pour les produits que pour les conditions de fabrication.
L’idée ici est d’identifier les stocks et capacités de production encore disponibles en termes de matières, de produits et matériaux constitutifs (non-tissés spun et melt…) et de confection sur le territoire. 

2/  Proposer des produits innovants :

3/ Filtres à base de fibres de cellulose ou autres matériaux – ex base industrie papetière, céramiques, films ou solutions issues de l’industrie chimique – pour les recharges des masques à filtres non jetables… ou pour les matériaux composants.

4/ A plus longs termes, faire avancer des solutions innovantes à TRL plus bas qui doivent encore être testées…

Sont mobilisés avec les Pôles de compétitivité, les services de la DGA qui réaliseront rapidement des tests de caractérisation et de performances des textiles ou complexes textiles qui pourraient être proposés très rapidement.

En parallèle, la commission Européenne a publié le 17 mars 2020 une recommandation qui rappelle les procédures d’évaluation des masques de protection qui s’impose à nous.

Dans ces moments complexes, il est important de ne pas mettre sur les marchés des produits qui pourrait mettre en danger les utilisateurs en leur laissant croire qu’ils sont protégés. Comme pour tout EPI la responsabilité de celui qui met un produit sur la marché est engagé.
Merci à tous de remonter vos possibilités en termes de produits, de capacités et idées de solutions  afin que nous puissions établir rapidement une cartographie et un plan d’actions.

 

Source : https://www.csfmodeluxe-masques.com/apropos.html