Retour aux Actualités

Serge Ferrari a participé à la construction du nouveau toit rétractable de Roland Garros

Le toit rétractable, réalisé en acier, est recouvert d’une toile translucide et étanche.

Serge Ferrari, créateur et fabricant de matériaux composites souples, vient de participer à la construction du toit rétractable du court central Philippe-Chatrier de Roland-Garros. Le court accueille chaque année un des quatre tournois majeurs de tennis dans le cadre du grand chelem.

Le toit rétractable, réalisé en acier, est recouvert d’une toile translucide et étanche. Il constitue une vraie prouesse technique : il doit pouvoir être déployé en quelques minutes.

Le toit est composé de 11 poutres d’acier, conçues et fabriquées par l’entreprise italienne Cimolai, recouvertes de 15 000 m² de membranes souples composites Ferrari. Ainsi, il couvrira 1 hectare de surface au total, et sera déployable en moins de 15 minutes.

Les 15 000 m² de membranes souples recouvriront les lamelles en acier, permettant ainsi la poursuite du jeu lors des intempéries, ou bien la tenue de matchs en soirée.

L’enjeu était de taille ; la Fédération Française de Tennis souhaitait une solution en mesure de couvrir le stade en quelques minutes, de faire pénétrer la lumière naturelle, mais également de garantir le maintien de performances acoustiques à toit fermé.

Grâce à une toile baptisée Alphalia Silent AW, la performance acoustique sera en outre améliorée pendant les matchs et en cas de pluie, explique-t-on chez Ferrari.

Ferrari n’en est pas à son coup d’essai : la société a déjà couvert le stade olympique de Londres.

Source : https://www.lyon-entreprises.com/actualites

Site internet : https://www.sergeferrari.com/fr

Découvrir aussi...