Retour aux Actualités

LES SUCCESS STORIES DE L’INNOVATION : BMI

EPISODE 4 de la série de portraits d’entreprises adhérentes, initiée par Techtera

Billion Mayor Industrie, plus qu’un adhérent, un moteur pour la filière

Pour BMI, monument du moulinage et de la texturation, le renforcement de la filière est un leitmotiv quotidien. Une valeur pleinement partagée avec Techtera auquel il adhère en 2009. « Plus qu’un adhérent, nous voulons être un moteur ». Pour le pôle, comme pour la filière. « Un textile a besoin de fils, et d’innovations sur les fils. » commente Pascal Weber, Responsable R&D. En tant que transformatrice de fils historique, BMI entend s’investir dans des projets collaboratifs, en cohérence avec les objectifs plus larges de la filière.

Parmi eux, le projet Technimat, né d’un atelier innovation initié par le pôle. Démarré en 2011 ce projet axé sur le recyclage des textiles a nécessité plus de 3 ans de développement. Le challenge ? Faire de nouveaux fils à partir de fils recyclés, en particulier pour le secteur de l’habillement et de l’équipement de protection individuelle. Un challenge relevé haut la main, avec, à la clé, le développement de deux fils à base de matière recyclée. Un premier fil ayant permis la création d’un prototype de vêtements recyclés en polyesther et polypropilène ; un deuxième, la création d’un panneau d’isolation en fibre recyclée, une fibre thermo-liante se substituant à la fibre de verre. « Montage du projet, suivi, dissémination des résultats et exposition… Nous avons pleinement utilisé les services mis à notre disposition par Techtera et sommes fiers aujourd’hui de voir ce projet aboutir. » Un projet dont les résultats ont été présentés au prestigieux congrès de Dornbirn, véritable « Festival de Cannes de la fibre ». La prochaine étape ? La mise en marché pour commercialisation, un des services proposé par le pôle.

En quête d’innovation

Au-delà des ateliers et projets de R&D, BMI s’intéresse de près aux innovations des quatre coins du monde et en particulier aux innovations nippones, nec plus ultra en matière de fibres. On y trouve par exemple les fils les plus innovants du monde en termes de polymères : des fils uniques, introuvables ailleurs. Pour y accéder, BMI s’appuie sur 10 ans de relation entre Techtera et la Japan Chemical Fiber Association qui regroupe les géants des fabricants de fibres. « Grâce à ces relations, nous avons accès à des innovations à peine sorties du laboratoire. Nous achetons des fils et des composants au Japon afin de développer de nouvelles technologies d’assemblage à partir de ces derniers. Certains de nos produits, dans le secteur de l’aéronautique par exemple, n’auraient pu être créés sans l’achat de fils au Japon. »

Une des forces de cette entreprise centenaire réside dans sa capacité à tisser des relations fortes avec d’autres acteurs de la filière ; une philosophie renforcée par son adhésion au pôle.

« De façon générale, Techtera est un lieu où les gens se rencontrent, partagent leurs ambitions, leurs projets, leurs visions. Au-delà des actions concrètes, c’est un vrai réseau où se côtoient des individus dont les chemins ne se seraient pas forcément croisés ailleurs. Nous nous investissons dans le pôle car nous sommes convaincus de ce qu’il apporte à notre entreprise comme à la filière, et nous souhaitons, nous aussi, apporter notre pierre à l’édifice. »

 

A propos de BMI – Bilion MAyor Industrie

BMI – Billion Mayor Industrie – représente à elle seule un condensé d’entités centenaires dont les savoir-faire et leurs applications se multiplient au fil des années. C’est en 1894, en plein cœur de Lyon, que Billion se lance dans la transformation de la soie pour l’industrie du tissage. D’ores et déjà, l’entreprise se fraye une place de choix dans une filière textile encore en construction et en prise à de rapides évolutions. Après la soie, apparaissent les premières fibres synthétiques, véritable innovation de rupture dans le secteur. Billion saisit l’opportunité au vol et devient l’un des acteurs majeurs du développement de technologies de texturation et de moulinage de ces nouvelles fibres.

Le succès est au rendez-vous, en France comme à l’étranger : dès les années 70, Billion est présente dans 26 pays et exporte 30% de sa production. Capable de faire face aux mutations de l’industrie textile, et notamment à la crise du moulinage texturation, Billion développe de nouvelles technologies industrielles, parmi lesquelles la texturation par air et le moulinage double torsion. Rien n’arrête l’entreprise qui, un peu plus de 100 anées après sa fondation, fusionne avec Mayor, elle-même âgée d’un siècle. En perpétuelle recherche d’innovation, Billion Mayor s’enrichit de nouvelles sociétés qui viennent compléter son savoir-faire : SOFILA spécialisée dans le guipage pour l’industrie médicale et le sportwear, et TRANSFIL, moulinage plus que centenaire proposant de nombreux fils moulinés pour les dentelliers.

Découvrir aussi...